Temps libre

Le carrelage froid de la cuisine sous mes pieds. Fin septembre. Il fait froid depuis une semaine. Il pleut depuis une semaine. Pour mon plus grand bonheur.
Avoir autant de temps pour soi, c’est magique et terrifiant à la fois. C’est avoir devant soi l’infini des possibles. C’est faire des listes à n’en plus finir. C’est avoir de grands rêves, des ambitions qu’on n’osera à peine penser à réaliser. C’est avoir l’impression qu’on peut enfin faire tout ce qu’on n’avait pas « le temps » de faire. Puis, finalement, c’est faire exactement la même chose que ce qu’on faisait avant. Mais savoir que tout est possible change absolument tout.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s